L’Aveu

Photos Audio

Dix ans après le génocide, au sein des prisons rwandaises, les procédures d’aveux se multiplièrent, encouragées par des remises de peine ou des libérations provisoires. En mars 2004, dans la province de Kibuyé,  j’ai interviewé et photographié des Rwandaises et des Rwandais qui ont avoué leur participation aux tueries.

Entre avril et juin 1994, entre 800.000 et 1 million de Tutsis furent exterminés à travers le pays, sur ordre du gouvernement rwandais, par l’armée et les milices Interahamwe, qui mirent à contribution la population civile. Selon la justice rwandaise, 800.000 personnes (soit environ 10 % de la population du Rwanda en 1994) ont été condamnées pour avoir directement pris part aux assassinats ou aux violences sexuelles durant le génocide.